Formations en Dmnagements

Valorisation du métier de déménageur

Via l’a.s.b.l. « Ambassador Formations en Déménagement », le secteur du déménagement organise des formations professionnelles pour toutes les catégories de travailleurs dans ce domaine. L’objectif est de valoriser ces métiers difficiles, malheureusement encore trop souvent sous-estimés, d’une manière innovante et constructive.

Calendrier : Agenda de formation

Site web : Ambassador Formations en Déménagements asbl

 

Le secteur du déménagement est à de nombreux égards très spécifique et, au niveau mondial, il se distingue fondamentalement du secteur du transport. En Belgique notamment, cette distinction est clairement reconnue sur le plan social et entérinée dans la Commission Paritaire spécifique 140.05 relative aux entreprises de déménagement, de garde-meubles et à leurs activités connexes.
 
D’un point de vue socio-économique, l’activité de déménagement requière énormément de main d’œuvre et va de pair avec des exigences de plus en plus élevées sur les plans de la connaissance, de l’expérience et de la sécurité.
 
Outre leur valeur matérielle, les biens transportés, manipulés et/ou gardés par le secteur du déménagement ont souvent une valeur sentimentale ou professionnelle.
 
Quiconque confie son déménagement (privé ou d’entreprise) à une société de déménagement attend, à raison, une approche professionnelle. Entre l’ancienne et la nouvelle adresse du client peuvent en effet apparaître de nombreux problèmes et surprises. Seul un déménageur professionnel y est réellement préparé. Seul un déménageur professionnel dispose du matériel adéquat et fera appel aux bonnes personnes pour mener à bien sa mission. Seul un déménageur professionnel possède les connaissances et l’expérience nécessaires pour évaluer correctement les risques et résoudre les éventuels problèmes.
 
L’évolution que connaît le secteur du déménagement ces dernières années, tant au niveau commercial et technique qu’en ce qui concerne la sécurité, engendre une diminution continue de l’afflux traditionnel dans le métier. Alors qu’auparavant, ce métier pouvait être appris de père en fils sur le terrain, de façon artisanale, une formation plus professionnelle est désormais sans cesse davantage nécessaire.
 
Apprendre toujours plus est maintenant la philosophie du métier. En bref, les formations en déménagement doivent:
  1. créer un « afflux » nouveau de main d’œuvre en collaborant, d’une part, avec les centres d’enseignement professionnel à temps partiel intéressés et, d’autre part, avec le VDAB, le FOREM et Actiris.
  2. améliorer ou maintenir à niveau les connaissances professionnelles de la main d’œuvre existante via la formation permanente.
 
Le programme vise au développement des
  1. « hard skills » lors de modules techniques spécifiques (techniques de portage et d’emballage, montage et démontage, techniques de manutention, sécurité, documentation…)
  2. « soft kills » : travail en équipe, comportement orienté client, communication, ordre, propreté, discipline…
 
L’expérience sur le terrain est indispensable à la compréhension et au suivi des modules. Les situations de déménagement sont tellement imprévisibles (endroits difficilement accessibles, conditions météorologiques…) et variées (particuliers, bureaux, projets, industrie, art, expositions, nouveaux meubles, antiquités, au niveau national ou international…) que les connaissances acquises ne peuvent devenir de véritables aptitudes que via la confrontation avec des situations de travail réelles. La mise en place de situations de déménagement fictives est aussi utile qu’impossible. Le comportement du client, le stress, les complications techniques et administratives, entre autres, influent en effet fortement sur l’exécution du travail.
 
Pour plus d’informations, contactez la Chambre Belge des Déménageurs ou le Fonds Social Déménagement ou envoyez un mail à  juan.caballero@sociaalfonds-verhuizingen.be